Abbildungen der Seite
PDF
EPUB

POÉTIQUE ANGLAISE

[blocks in formation]

CHEZ THÉOPHILE BARROIS FILS, LIBRAIRE ,

QUAI VOLTAIRE , No. 5.

'Tis truē, composing is a nobler part; But good translation is no easy art. For though materials have long since been found Yet both

your

hands are bound; And, by improving what was writ before, Invention labours less, but judgment more.

your fancy and

[merged small][merged small][ocr errors][merged small]

S'il est plus glorieux d'être soi-même auteur, La gloire peut encor sourire au traducteur : L'un a tout préparé; mais l'autre , avec adresse, En l'imitant toujouts, doit l'égaler sans cesse, Par fois le surpasser; et cet heureux talent Veut moins d'invention, mais plus de jugement,

OBSERVATIONS

PRÉLIMINAIRES.

CE

JE n'est point le hasard qui a déterminé le choix des poëmes dont je vais offrir la traduction : fidele au titre et au but de cet ouvrage, j'ai dû préférer ceux qui, toujours cités et généralement connus en Angleterre, sont devenus classiques et, en quelque sorte, historiques. Exemples dans les traités, époques dans les annales de la poésie, ils sont à la fois des modèles et des monumens; chacun d'eux m'a paru propre à caractériser l'auteur, son genre et son siècle.

Le MONOLOGUE D'HAMLET (page 3) est le début de tous les recueils de vers anglais ; il semble être le début de la poésie elle-même : elle y parle un langage déjà correct, déjà énergique, mais inégal et un peu sauvage encore.

Je devais donc aussi débuter par ce monologue célèbre, où l'on trouve à la fois

« ZurückWeiter »