O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 113 - Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ? Que ce soit aux rives prochaines, Soyez-vous l'un à l'autre un monde toujours beau, Toujours divers, toujours nouveau ; Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste.
Página 96 - Tantôt plus, tantôt moins : le mal est que toujours (Et sans cela nos gains seraient assez honnêtes), Le mal est que dans l'an s'entremêlent des jours Qu'il faut chômer ; on nous ruine en fêtes ; L'une fait tort à l'autre ; et monsieur le curé De quelque nouveau saint charge toujours son prône.
Página 184 - L'Agriculture n'est pas seulement la plus difficile des industries, elle est encore la plus nécessaire, la mère nourricière du pays, si bien que de sa prospérité ou de sa décadence dépendent la prospérité ou la décadence de la France. Dans toutes les industries proprement dites, l'homme est le maître des forces qu'il a à combiner pour arriver au résultat cherché : il ne s'agit pour lui que de faire ses calculs ; son génie s'y applique et il y réussit. Dans l'Agriculture, au contraire,...
Página 249 - SO des paysans suisses [voyez pi. ni]), se compose de filaments déliés dont l'ensemble ressemble tantôt à un pinceau, tantôt à des cheveux crépus, tantôt à un réseau délié.
Página 139 - Comment se peut un pauvre cœur défendre, Quand deux beaux yeux le viennent assaillir ? Le cœur est seul, désarmé, nu et tendre, Et les yeux sont bien armés de plaisir; Contre tous deux ne pourrait pied tenir: Amour aussi est de leur alliance; Nul ne tiendrait contre telle puissance. Il lui convient ou mourir ou se rendre, Trop grand honte lui serait de fuir.
Página 299 - Enseignements d'Anne de France, duchesse de Bourbonnois et d'Auvergne, à sa fille Susanne de Bourbon ; extrait d'une...
Página 299 - Annales de la Société d'agriculture, industrie, sciences, arts et belles-lettres du département de la Loire Tome xxrv. — 17» Mémoires de la Société des Antiquaires de h Morinie. Tome xvi. 2
Página 293 - E., recherches historiques et archéologiques sur le bouclier, discours de réception à l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, le 27 juillet 1880.
Página 128 - Sous la direction du conseil du roi, trois fonctionnaires superposés, au centre le contrôleur général, dans chaque généralité l'intendant, dans chaque élection le subdélégué, mènent toutes les affaires, fixent, répartissent et lèvent l'impôt et la milice, tracent et font exécuter les routes, emploient la maréchaussée, distribuent les secours, réglementent la culture, imposent aux paroisses leur tutelle, et traitent comme des valets les magistrats municipaux.
Página 12 - GRAND' EURY C. — 1877. Mémoire sur la flore carbonifère du département de la Loire et du centre de la France étudiée aux trois points de vue : botanique, stratigraphique et géognostique.

Informações bibliográficas