Mémoires de la Société académique d'agriculture, des sciences, arts et belles-lettres du département de l'Aube, Volume 28

Capa
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 269 - ... careat reamque se divino judicio existere de perpetrata iniquitate cognoscat et a sacratissimo corpore ac sanguine Dei et Domini Redemptoris nostri Jesu Christi aliena fiat atque in extremo examine districte ultioni subjaceat.
Página 42 - ... il fallait qu'il fût bien magnifique, puisque Desguerrois l'appelait l'un des plus beaux et riches joyaux de France 1 ; que le cardinal de Bouillon avouait n'avoir rien vu de si beau en Italie, et que Mabillon disait qu'il n'avait vu que le chef de saint Lambert, à Liége, qui pût en approcher2. Ce qui prouve d'ailleurs son incomparable magnificence, c'est que les registres de l'abbaye de Saint-Loup constataient qu'il avait été promené et vu dans presque tout le royaume avec une admiration...
Página 42 - Aussi de quels regrets ne se sent -on pas saisi lorsqu'on songe qu'il n'a fallu qu'un instant de cupidité et de délire pour briser et détruire un pareil chef-d'œuvre ! La châsse actuelle est des plus simples et en bois doré seulement; elle a été faite sous le premier empire pour encadrer et remettre en lumière les émaux de la vie de saint Loup ; mais le conseil de fabrique de la cathédrale, qui a la sollicitude du trésor qui lui est confié et qui voudrait le restituer dans sa dignité...
Página 45 - Et comme Moïse éleva dans le désert le serpent d'airain , il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé en haut; 15. afin que tout homme qui croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. S. JEAN. 15
Página 134 - ... une augmentation de tortures équivalentes à une mort de chaque instant ; mais, pour les malheureux qu'elles étreignaient, l'affreuse mort n'arrivait en réalité que lorsque le feu, ayant ravagé les extrémités, attaquait les organes de la vie. Ce qu'il y avait d'étonnant, c'est qu'il agissait d'abord sans chaleur, et qu'il pénétrait (1) Vie de S.
Página 84 - J'entray la première fois en pompe et au bruit du canon dans le trésor, où sont renfermées ces merveilles, et j'y suis retourné incognito quatre ou cinq fois pour mieux admirer et connoistre les beaux desseins, que mon peintre a très bien...
Página 42 - Loup pendant trois années consécutives, et il fallait qu'il fût bien magnifique, puisque Des Guerrois l'appelait l'un des plus beaux et riches joyaux de France (1); que le cardinal de Bouillon avouait n'avoir rien vu de si beau en Italie, et que Mabillon disait qu'il n'avait vu que le chef de saint Lambert, à Liége, qui pût en approcher (2). Ce qui prouve, d'ailleurs, son incomparable magnificence, c'est que les registres de l'abbaye de Saint-Loup constataient qu'il avait...
Página 43 - ... saisi lorsqu'on songe qu'il n'a fallu qu'un instant de cupidité et de délire pour briser et détruire un pareil chef-d'œuvre ! La châsse actuelle est des plus simples et en bois doré seulement; elle a été faite sous le premier empire pour encadrer et remettre en lumière les émaux de la vie de saint Loup ; mais le conseil de fabrique de la cathédrale, qui a la sollicitude du trésor qui lui est confié et qui voudrait le restituer dans sa dignité première, a l'intention de rétablir...
Página 125 - Qui n'a contemplé, si ce n'est avec les yeux de la foi, du moins avec l'admiration qu'inspire une incontestahle grandeur d'âme, les luttes de ces athlètes de la pénitence et jusqu'aux merveilleuses histoires de ces femmes perdues qui, après avoir en vain essayé de les corrompre, se montraient dignes de les imiter et capables quelquefois de les surpasser par des prodiges de repentir et de sainteté?
Página 377 - Yillermë résume ainsi les résultats principaux de ses techerches : •»,....-.. y -Les épidémies diminuent de .fréquence et d'intensité dans tous les pays qui de la barbarie ou de l'ignorance passent à l'état de civilisation , ou d'une civilisation imparfaite à une civilisation perfectionnée. r tm Y...

Informações bibliográficas