L'art de la vie

Capa
Perrin, 1901 - 334 páginas
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 35 - C'est à cela que tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. »] l « Mon précepte (a), dit-il encore (aa) [est que vous vous aimiez les uns les autres, comme je vous ai aimés...
Página 83 - Loué soit Dieu, mon Seigneur, à cause de toutes les créatures, et singulièrement pour notre frère messire le soleil, qui nous donne le jour et la lumière ! Il est beau et rayonnant d'une grande splendeur, et il rend témoignage de vous, ô mon Dieu...
Página 78 - ... petit oiseau, l'insecte, la plante, la nature entière a retrouvé la vie, et s'en imprègne, et s'en abreuve : et je soupire, parce que cette vie n'est pas venue jusqu'à moi, parce que le soleil ne s'est pas levé sur la région des âmes, qu'elle est demeurée obscure et froide. Lorsque des flots de lumière et des torrents de feu inondent un autre monde, le mien reste noir et glacé. L'hiver l'enveloppe de ses frimas, comme d'un suaire éternel. Laissez pleurer ceux qui n'ont point de printemps.
Página 308 - Pauvreté, pauvrette, mais citoyenne du ciel, nulle chose de la terre ne peut réveiller tes désirs... — Pauvreté, grande monarchie, tu as le monde en ton pouvoir, car tu possèdes le souverain domaine de tous les biens que tu méprises. — Pauvreté, science profonde ; en méprisant les richesses, autant la volonté s'humilie, autant elle s'élève à la liberté... — Pauvreté gracieuse, toujours en abondance et en joie ! qui peut dire que ce soit chose injuste d'aimer toujours la pauvreté...
Página 81 - Les Italiens sont les plus impies des hommes; ils se moquent de la vraie religion, ils nous raillent nous autres chrétiens, parce que nous croyons tout dans l'Écriture. .. Il ya un mot qu'ils disent quand ils vont à l'église : « Allons nous conformer à l'erreur populaire.
Página 230 - ... au milieu d'une campagne dont je savoure tous les charmes, je trouve qu'il est délicieux de devoir ses biens à une intelligence suprême ; j'aime et je veux alors y croire. Ce n'est que dans la poussière du cabinet, en pâlissant sur les livres, ou dans le tourbillon du monde , en respirant la corruption des hommes , que le sentiment se dessèche, et qu'une triste raison s'élève avec les nuages du doute , ou les vapeurs destructives de l'incrédulité. Comme on aime Rousseau! comme on le...
Página 173 - Uii eulève ce jour fatal où, dans les yeux de ses amis, il lit ce qu'aucune bouche n'oserait lui prononcer : tu n'as plus de mère ! Toutes les délicieuses mémoires du passé, toutes les tendres espérances de l'avenir s'évanouissent à ce mot; il étend sur sa vie une ombre de mort , un voile...
Página 256 - Quoique d'ordinaire on ne perde pas le sentiment , il m'est cependant arrivé d'en être entièrement privée ; ceci a été rare, et a duré fort peu de temps. Le plus souvent, le sentiment se conserve, mais on éprouve je ne sais quel trouble : et bien qu'on ne puisse agir à l'extérieur , on ne laisse pas d'entendre ; c'est comme un son confus qui viendrait de loin.
Página 174 - Celui qui aime son père et sa mère plus que moi n'est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi.
Página 299 - Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice Heureux les miséricordieux Heureux ceux qui ont le cœur pur Heureux les pacifiques Heureux ceux qui souffrent persécution pour la justice.

Informações bibliográficas