Numismatique des corporations parisiennes, métiers, etc: d'après les plombs historiés trouvés dans la Seine

Capa
Chez l'auteur et A. Aubry, 1874 - 316 páginas
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 109 - Dans le champ, saint Léonard debout, la tête nimbée, tenant de la main gauche un livre et de la main droite les chaînes de deux prisonniers qui sont agenouillés. Au-dessus de leurs têtes, on remarque des ceps ou des menottes pour maintenir les prisonniers. Ce plomb, du xvie siècle, a été trouvé au Pont-au-Change, en 185/1.
Página 297 - Un arbre entouré d'un grènetis. Trouvé au pont Saint-Michel, en 1863. La hache, avec un arbre au revers, donnerait assez raison à' ce que je disais, il n'ya qu'un instant, sur le sens d'une cognée dans les insignes des fourriers royaux. Mais les branches garnies de feuilles paraissent signifier qu'il s'agit ici de la...
Página 75 - La table des matières termine le volume. Trois gravures sur bois ornent le missel. Elles sont d'un style grossier. La première, qui est au titre du volume, n'occupe qu'une partie de la page : elle représente sainte Eulalie debout, portant une couronne sur la tête, tenant de la main droite une palme et de la main gauche une croix en sautoir1.
Página 94 - *Oiez c'on crie au point du jor : « Seignor, qu'or TOI» niez baingnier « Et estaver sans delaier ; « Li bains sont chant ; c'est sans mentir. •• Cependant la police vit du danger à ce que les gens , à ce cri , se levassent de trop bon matin pour aller au bain , soit que ce péril ait été dans les rues obscures , soit qu'on ait craint du désordre dans les bains.
Página 298 - Majorque (1) à l'article Fourrier (II, 17), mentionne le soin qu'il doit prendre de procurer des branches vertes en été pour le logis du roi, et de la paille avec du bois de chauffage en hiver. » La cuisine est représentée par quelques pièces à...
Página 298 - Forgeais, les branches garnies de feuilles paraissent signifier qu'il s'agit ici de la fouillée pour former un abri, avec des rameaux verts, contre le soleil ou la rosée bien plus que contre la pluie. Si je ne me trompe, on employait aussi les feuilles comme jonchée et comme garniture des lits, soit pour le prince, soit pour ses gens. L'ordonnance de...
Página 283 - ... destinée à rémunérer immédiatement tous les services journaliers. Pour tout ce qui n'était point solde hebdomadaire d'un emploi constant et bien défini, l'on se persuadera sans peine qu'il était assez simple d'avancer au chef d'office un certain nombre de pièces qui le rendaient responsable de toute dépense, et qui pourtant étaient de nulle valeur hors du bureau de l'hôtel. De la sorte, l'exécution de chaque corvée pressante pouvait être attestée sans nul dérangement, par celui...
Página 14 - Samt-Jean-de-Latran , la rue de l'Ourcine , l'enclos de Saint-Martin-des-Champs, la cour de la Trinité, celle du Temple , les galeries du Louvre , l'hôtel des Gobelins, les maisons des peintres et sculpteurs de l'Académie, les palais et hôtels des princes du sang, et enfin les collèges de l'Université.
Página 180 - ... court. . Dans le champ, un plat rond et une aiguière. Voir, au sujet de ce dernier type, la notice de notre savant et regretté collègue, M. Eugène Grésy, sur quelques enseignes de plomb trouvées dans la Seine et faisant partie de ma collection. Cette notice a été publiée dans les Mémoires de la Société des Antiquaires de France, t. XXV. Ce plomb a été trouvé au Pont-au-Change, en 1858.
Página 53 - Forgeais faisait connaître urTinércau dont, grâce à son obligeance, je puis reproduire ici le type : « La Vierge, couronnée et nimbée, tenant l'enfant Jésus; à sa gauche un prélat mîtré et nimbé, accosté des initiales SB : il bénit de la main droite, et de la gauche tient une crosse. « R. Une bourse à fermoir, et deux bourses à lacets1.

Informações bibliográficas