Théâtre complet de M. de Voltaire: conforme à la dernière édition ...

Capa
G. Leroy, 1788
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 187 - La lumière du jour, les ombres de la nuit, Tout retrace à mes yeux les charmes que j'évite ; Tout vous livre à l'envi le rebelle Hippolyte.
Página 264 - J'allais des affranchis caresser la fierté; J'attendais leurs moments, je briguais leurs suffrages. Tandis qu'accoutumés à de pareils hommages , Au milieu de vingt rois à leur cour assidus, A peine ils remarquaient un monarque de plus.
Página 318 - Qui regrettât les rois et qui voulût un maître, Que le perfide meure au milieu des tourments! Que sa cendre coupable, abandonnée aux vents, Ne laisse ici qu'un nom plus odieux encore Que le nom des tyrans, que Rome entière abhorre ! ARONS, avançant vers l'autel.
Página 123 - Ce roi, plus grand que sa fortune, Dédaignait comme vous une pompe importune : On ne voyait jamais marcher devant son char D'un bataillon nombreux le fastueux rempart : Au milieu des sujets soumis à sa puissance, Comme il était sans crainte, il marchait sans défense : Par l'amour de son peuple il se croyait gardé.
Página 186 - Asservi maintenant sous la commune loi, Par quel trouble me vois-je emporté loin de moi! Un moment a vaincu mon audace imprudente : Cette âme si superbe est enfin dépendante.

Informações bibliográficas