Mémoires - Société archéologique et histoirque de la Charente

Capa
Frequently includes the contents of its Bulletin mensuel.
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 432 - La marque d'un mérite extraordinaire est de voir que ceux qui l'envient le plus sont contraints de le louer.
Página 399 - ... chevaux s'approche, Prétend les animer par son bourdonnement, Pique l'un, pique l'autre, et pense à tout moment Qu'elle fait aller la machine ; S'assied sur le timon, sur le nez du cocher.
Página xxxvi - M. le Président donne lecture d'une circulaire de M. le Ministre de l'instruction publique et des beauxarts contenant des instructions relatives à la réunion prochaine des Sociétés savantes à la Sorbonne.
Página xxxv - Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté. M. LE PRÉSIDENT dépose sur le bureau les ouvrages reçus depuis la dernière séance, parmi lesquels : 1° Anatomie anthropologique.
Página lviii - Le procès-verbal de la dernière séance est lu et adopté. M. le président dépose sur le bureau les publications suivantes: ou.ragos dépo.é
Página xxvii - LIÈVRE par laquelle notre confrère exprime à la Société toute sa gratitude pour l'honneur qu'elle lui a fait en le nommant président honoraire, et l'assure qu'elle aura toujours dans ses travaux la plus large et la meilleure part.
Página xxxvii - M. le président fait part à la Société de la perte qu'elle vient de faire en la personne de M.
Página xxx - Sersiron remplit les fonctions de secrétaire. Le procès-verbal de la séance précédente est lu et adopté. M. le président annonce que M.
Página 431 - ... il épousa une nièce de \icolas Pasquier et mourut conseiller de la Cour des Aides, à Paris, en mai 1638. On lui attribua une diatribe dirigée contre le cardinal de Richelieu et qui lui valut un certain renom : Le Gouvernement présent ou la Miliade (imp. à Envers, sd, in-8° de 66 pages).
Página 398 - ... le roy et le général d'armée, il doit parler à luy à cheval, tousjours sans mettre pied à terre; et qui l'y met n'entend pas bien sa charge, et y est tenu fort nouveau, et s'en mocque-on.

Informações bibliográficas