Revue de Paris

Capa
Louis Désiré Véron
Bureau de la Revue de Paris., 1841
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Conteúdo

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 254 - On apprend par là chaque jour les petites nouvelles galantes, les jolis commerces de prose et de vers. On sait à point nommé : « Un tel a composé la plus jolie pièce du monde...
Página 218 - XI , éclairé par son expérience et celle de ses prédécesseurs , répondit : « Les Génois « se donnent à moi, et moi je les donne au dia
Página 170 - Si le ciel t'eût, dit-il, donné par excellence Autant de jugement que de barbe au menton, Tu n'aurais pas, à la légère, Descendu dans ce puits. Or, adieu, j'en suis hors. Tâche de t'en tirer, et fais tous tes efforts : Car pour moi, j'ai certaine affaire Qui ne me permet pas d'arrêter en chemin.
Página 147 - L'extérieur de la cathédrale de Tolède est beaucoup moins riche que celui de la cathédrale de Burgos : point...
Página 255 - ... les fils et la postérité de ceux qui ont déjà vécu, mais au fond et réellement ces générations antérieures elles• mêmes. CHAPITRE XIII. HEPONSF AI, OBJECTION TIREE PK L ABSENCE DE MEMOIRE. On oppose, "à cette continuation de l'être individuel dans l'être collectif humanité, l'absence de mémoire.
Página 144 - ... absence, et si, par hasard, en ce moment même où j'étais penché sur ce créneau dans l'Alcazar de Tolède, mon nom voltigeait à Paris sur quelque bouche aimée et fidèle. Apparemment la réponse intérieure ne fut pas affirmative; car, malgré la magnificence du spectacle, je me sentis l'âme envahie par une tristesse incommensurable, et pourtant j'accomplissais le rêve de toute ma vie, je touchais du doigt un de mes désirs les plus ardemment caressés : j'avais assez parlé, en mes belles...
Página 72 - ... voulait pas l'entendre, il résolut de tirer le meilleur parti possible de sa position, remonta dans la voiture, ferma les glaces, s'assura à tout hasard que ses pistolets étaient à sa portée...
Página 256 - Environ l'année 1629, quelques particuliers, logés en divers endroits de Paris, ne trouvant rien de plus incommode dans cette grande ville que d'aller fort souvent se chercher les uns les autres sans se trouver, résolurent de se voir un jour de la semaine chez l'un d'eux. Ils étaient tous gens de lettres, et d'un mérite fort au-dessus du commun: M.
Página 39 - ... guerre. Mais tout le mal encor ne vient pas d'eux. Voici bien pis : perplexe entre les deux , Un Moi , troisième , établi pour entendre , Et pour juger, ne sait quel parti prendre ; Et balotté par les mais et les si , Lui-même , en deux , se subdivise aussi. Conclusion. Si la Sagesse habile N'y met la main , bientôt je serai mille. C'est trop souffrir un abus importun. Messieurs les Moi , je prétends n'être qu'un : Que là-dessus, s'il vous plaît, on s'arrange; Et qu'il en reste un bon...
Página 49 - Pour la plus grande partie , les « paysans dela Russie sont esclaves; je n'ai pas be« soin de m'étendre sur l'avilissement et le malheur « d'un état pareil. J'ai donc fait vœu de ne pas en « augmenter le nombre, et j'ai pris pour principe « de ne pas donner à cet effet des paysans en pro

Informações bibliográficas