Etudes geographiques sur la vallee d'Andorre

Capa
J. Baer, 1875 - 104 páginas
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 4 - ... des Pyrénées, indique donc, le plus souvent, la limite des deux États ; mais il existe plusieurs exceptions introduites pour des raisons historiques, politiques, militaires ou commerciales. Ces exceptions, combinées avec la règle, ont permis de tracer, dans les Traités des 2 décembre 1856, U avril 1862, et 26 mai 1866, la ligne divisoire des deux États. On peut lire ces Traités dans le Moniteur universel, ainsi que les décrets de promulgation et les conventions complémentaires. Ces...
Página 9 - Hispanica, col. 762-66. à 840, mais anciens et authentiques, que chacune des six paroisses actuelles avait autrefois la même composition qu'à présent, et qu'elle englobait les mêmes localités (1). La plus ancienne délimitation de l'Andorre se trouve dans un acte des ides de juin, onzième année du règne de Robert, roi de France, ce qui correspond à l'année 1007. Dans cet acte inédit, conservé aux archives de Barcelone (2), et que Don...
Página 4 - Sail. lagouse), et finit au cap Cervera. Il est facile d'étudier en détail cette délimitation, dans la carte de l'État-Major , n- 238, 239, 250, 251, 252, 253, 256, 257 et 258. Entre le Puig du Port Negre de Los et le Puig du Valira, la France confine à l'Andorre par les communes ariégeoises d'Auzat, Lercoul, Siguer, Gestiés (canton de Vicdessos), Aston (canton des Cabannes), Merens et l'Hospitalet (canton d'Ax ), et celles de Porté et de Porta (Pyrénées -Orientales).
Página 9 - Du côté du couchant, l'Andorre touche au comté de Pallàs, et du côté du nord ou Cers à la portion du haut comté de Foix désignée jadis sous le nom de Savartès ou Sabartès. Si nous n'avons pas d'autre délimitation générale et ancienne des Vallées que celle de 1007, nous possédons en revanche les moyens de tracer, avec plus ou moins de (1) V. notamment deux actes, l'un de 1175 et l'autre de 1275.11 existe une copie (fautive) du premier à la Bibliothèque Richelieu, Fondt Doat. vol....
Página 8 - ... première fois dans l'acte de fondation de l'église d'Urgel. Ce diplôme, édité par Baluze, d'après une copie très-fautive (1 ), a été depuis publié par Villanueva avec toute la correction désirable (2). Voici le passage significatif: Tradimus namque parroquias de valle Handorrensis , idest ipsa parrochia de Lauredia , atque Andorra, cum sancta Columba, sive illa Maciana, atque Hordinavi vel Hencampo , sive Kanillave , cum omnibus ecclesiis atque villulis vel vilarunculis earum. Ce document,...
Página 24 - ... encore qu'une seule au commencement du IX e (1). » La vallée de Querol, comprenant actuellement les trois communes de Porté, Porta et la Tour de Querol, canton de Saillagouse (Pyrénées-Orientales), forment la portion de l'ancienne Cerdagne française contiguë à la vallée d'Andorre. Marca(2) et M. Alart, ont clairement démontré que celle de Querol, improprement appelée Carol par presque tous les historiens anciens et géographes, ne se trouve jamais ainsi désignée dans les documents....
Página 19 - ... et de façon à occuper tout le versant méridional des hautes montagnes dont le versant nord appartient à la France. Ce prolongement, que Ton désigne aujourd'hui plus particulièrement sous le nom de Solana, comprend deux quartiers, Los Colis et le Rebollo. Depuis la source de PAriége jusqu'au ruisseau de la Palomera, la Solana se divise en neuf autres quartiers, qui sont : Aixivernill, El Vesset, El Maia, Costa-Rodana, El Bolido, La Casa, El Cementeri, La Portella et Ortafa. La preuve que...
Página 18 - Solarium) traduit par solum, fundus, solamenlum, le mot solanum qui se trouve dans une charte de 1118, rapportée par Blanca : Et insuper addo vobis illud silanum quod est super monasterium sancti Jacobi (1). Il suffit de lire la charte, pour se convaincre que le terrain donné au monastère de SaintJacques d'Ayvar est situé en lieu montagneux ; et les gens du pays attesteraient, au besoin, que le mot solanum s'applique bien au versant méridional d'une élévation de terrain. La Solana de Andorra...
Página 73 - Bernard, comte de Foix après son père Roger IV, mort en 1265. Roger-Bernard et les évêques d'Urgel eurent à soutenir des procès et des guerres prolongés par rapport à diverses terres où chacun avait des droits, et notamment par rapport à l'Andorre. Ces querelles furent apaisées par une sentence arbitrale de 1278, dont le dispositif est encore, de nos jours, la règle fondamentale du droit public des Vallées. Cette décision, connue dans le pays sous le nom de Pariatges ou paréages (1...
Página 17 - ... Cabannes, Pech, Aulos, Sentenac, Sinsut, Larnat et Ilhe. La commune actuelle d'Aston, dépendance de l'ancienne baronie de Château-Verdun, touche à l'Andorre par une ligne qui part du S. du Puig de Fontargente, et se dirige de l'E. à l'O., passant par le Port de Fontargente, les Puigs de la Comette et de la Passade, le Col de la Portanella, et les Puigs de Mil Menut et du Sal, pour s'arrêter au Puig des Bagnels. La vallée de Siguer, suffisamment décrite dans l'enquête, touche à l'Andorre...

Informações bibliográficas