Mémoires couronnés et autres mémoires publiés par l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique: Collection in-8o, Volume 14

Capa
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 602 - Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin, Est toujours, quoi qu'il fasse, un méchant écrivain.
Página 581 - De l'absolu pouvoir vous ignorez l'ivresse, Et des lâches flatteurs la voix enchanteresse. Bientôt ils vous diront que les plus saintes lois, Maîtresses du vil peuple, obéissent aux rois; Qu'un roi n'a d'autre frein que sa volonté même...
Página 649 - Heureux qui, dans ses vers, sait, d'une voix légère, Passer du grave au doux, du plaisant au sévère!
Página 241 - De chasser les Tritons de l'empire des eaux, D'ôter à Pan sa flûte, aux Parques leurs ciseaux, D'empêcher que Caron, dans...
Página 558 - En vain contre le Cid un ministre se ligue : Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. L'Académie en corps a beau le censurer : Le public révolté s'obstine à l'admirer.
Página 676 - Quelquefois une cantharide , nichée dans sa corolle , en relève le carmin par son vert d'émeraude ; c'est alors que cette fleur semble nous dire que , symbole du plaisir par ses charmes et par sa rapidité, elle porte, comme lui, le danger autour d'elle , et le repentir dans son sein.
Página 696 - Sauvez-moi. Conservez un bras Qui lance votre foudre, un amant qui vous venge. Mourir sans vider mon carquois! Sans percer, sans fouler, sans pétrir dans leur fange Ces bourreaux barbouilleurs de lois! Ces vers cadavéreux de la France asservie, Égorgée! O mon cher trésor, O ma plume! fiel, bile, horreur, Dieux de ma vie!
Página 189 - à la porte des gens ; elle n'a ni bourse ni be« sace ; elle ne porte rien avec elle, si ce n'est son « pain... — Pauvreté meurt en paix ; elle ne fait « pas de testament ; on n'entend point parents et « parentes se disputer son héritage. — Pauvreté, « pauvrette, mais citoyenne du ciel, nulle chose « de la terre ne peut réveiller tes désirs... — « Pauvreté, grande monarchie, tu as le monde en « ton pouvoir, car tu possèdes le souverain do« maine de tous les biens que tu méprises.
Página 146 - Où la sagesse humaine et divine , à longs flots Dans le cœur altéré coulent en peu de mots ; Où chaque âme , à sa soif, vient , se penche , et s'abreuve Des gouttes de sueur du Christ à son épreuve ; Trouve , selon le temps , ou la peine , ou l'effort , Le lait de la mamelle ou le pain fort...
Página 696 - Ne vous étonnez pas, objets sacrés et doux, Si quelque air de tristesse obscurcit mon visage: Quand un savant crayon dessinait cette image. J'attendais l'échafaud, et je pensais à vous. Certes Roucher était digne de mourir à côté d'André Chénier.

Informações bibliográficas