Jugements des savans sur les principaux ouvrages des auteurs, Volume 15

Capa
aux dépens de la Compagnie, 1725
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Páginas selecionadas

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 132 - Apollon à portes ouvertes Laisse indifféremment cueillir Les belles feuilles toujours vertes Qui gardent les noms de vieillir ; Mais l'art d'en faire des couronnes N'est pas su de toutes personnes , Et trois ou quatre seulement, Au nombre desquels on me range, Peuvent donner une louange Qui demeure éternellement.
Página 128 - Par toy je plais, et par toy je suis leu; C'est toy qui fais que Ronsard soit esleu Harpeur François, et quand on le rencontre, Qu'avec le doigt par la rue on le monstre.
Página 132 - Bâtissant une ville étonna l'univers, Quelque bruit qu'il ait eu, n'a point fait de merveille Que ne fassent mes vers. Par eux de tes beaux faits la terre sera pleine ; Et les peuples du Nil qui les auront ouïs, Donneront de l'encens, comme ceux de la Seine, Aux autels de Louis.
Página 131 - Ce que j'en ai reçu, je veux te le produire; Tu verras mon adresse, et ton front cette fois Sera ceint de rayons qu'on ne vit jamais luire Sur la tête des rois. Soit que de tes lauriers ma lyre s'entretienne, Soit que de tes bontés je la fasse parler, Quel rival assez vain prétendra que la sienne Ait de quoi m'égaler?
Página 185 - Et je me repans férieufement d'en avoir fait Et je prie Dieu de me pardonner ceux que j'ai faits. Et je lui promets de n'en plus faire. Et je convie les jeunes gens de faire leur profit de ma faute. Je finis ces Remarques , en proteftant à Mr.
Página 96 - NOUVEAU venu, qui cherches Rome en Rome, Et rien de Rome en Rome n'apperçois, Ces vieux palais, ces vieux arcz que tu vois, Et ces vieux murs, c'est ce que Rome on nomme.
Página 96 - Et deuint proye au temps, qui tout confomme. Rome de Rome eft le feul monument, Et Rome Rome a vaincu feulement. Le Tybre feul, qui vers la mer f enfuit, Refte de Rome.
Página 84 - Puis tout à-coup il voit qu'il fe mécompte ; Dont la couleur au vifage lui monte. D'avoir failli , honteux , Dieu fait combien : Non , non , amour , ce dis- je , n'ayez honte ; Plus clairvoyans que vous s'y trompent bien.
Página 175 - Comme un galant et brave chevalier, Vous m'appelez en combat singulier D'amour, de vers et de prose polie ; Mais à si peu mon cœur ne s'humilie : Je ne vous tiens que pour un écolier. Et...
Página 40 - On voit le châtiment par degrés arrivé: La guerre fuit la pefte : & le feu purifie .Ce que toute la Mer n'auroit pas bien lavé.

Informações bibliográficas