Pesquisa Imagens Maps Play YouTube Notícias Gmail Drive Mais »
Fazer login
Livros Livros 1 - 10 de 29 sobre Persée contre le monstre ; mais je me suis bien gardé de faire rien chanter qui....
" Persée contre le monstre ; mais je me suis bien gardé de faire rien chanter qui fût nécessaire à l'intelligence de la pièce, parce que communément les paroles qui se chantent étant mal... "
Œuvres de P. Corneille: Héraclius, Empereur d'Orient. Andromède. D. Sanche ... - Página 193
de Pierre Corneille - 1759
Visualização completa - Sobre este livro

Oeuvres diverses

Pierre Corneille - 1740 - 24 páginas
...qu'à fatisfaire les oreilles des Spectateurs; tandis que leurs yeux font arrêtés à voir defcendre ou remonter une machine , ou s'attachent à quelque...de prêter attention à ce que pourraient dire les Acteup, comme fait le combat de Perfée contre le Monftre : mats je me fuis bien gardé de faire rien...
Visualização completa - Sobre este livro

Théatre de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 7

Pierre Corneille, Voltaire - 1797
...musique , que je n'ai employé qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs , tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine , ou s'attachent à quelque chose qui les empêche de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs , comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro

Théatre de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 7

Pierre Corneille - 1797
...musique, que je n'ai employé qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui les empêche de prêter attention à ce que pourroient dire les acteurs, comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro

Oeuvres de P. Corneille: avec les commentaires de Voltaire, Volume 6

Pierre Corneille, Thomas Corneille, Voltaire, Jean Racine, Charles Palissot de Montenoy, Gabriel-Henri Gaillard, Scudéry (Georges, M. de), Fontenelle (Bernard Le Bovier, M. de), Jean Michel Moreau - 1817
..., que je n'ai employée qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs , tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine , ou s'attachent à quelque chose qui leur empêche de prêter attention à ce que pourroient dire les acteurs , comme fait le...
Visualização completa - Sobre este livro

Mémoires. [With] Tables, 1754-1883, par A. Gasté

Académie nationale des sciences, arts et belles-lettres de Caen - 1881
...musique, que je n'ai employée qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine , ou s'attachent à quelque chose qui les empêche de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs Mais je me suis bien...
Visualização completa - Sobre este livro

Musée des familles: lectures du soir, Volume 26

1859
...musique, que je n'ai employé qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui leur empêche de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs, comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro

Oeuvres complètes, Volume 4

1864
...musique, que je n'ai employée qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui leur empêche de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs, comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro

Le livret d'opéra française de Lully à Gluck, 1672-1779

Eugène H. de Bricqueville - 1887 - 77 páginas
...musique que je n'ai employé qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui les empêche de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs... Les machines ne...
Visualização completa - Sobre este livro

Favart: l'opéra comique et la comédie-vaudeville aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auguste Font - 1894 - 355 páginas
...musique, que je n'ai employée qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui leur empêche de prêter attention k ce que pourraient dire les acteurs, comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro

Favart: l'opéra comique et la comédie-vaudeville aux XVIIe et XVIIIe siècles

Auguste Font - 1894 - 355 páginas
...musique, que je n'ai employée qu'à satisfaire les oreilles des spectateurs, tandis que leurs yeux sont arrêtés à voir descendre ou remonter une machine, ou s'attachent à quelque chose qui leur emptVhe de prêter attention à ce que pourraient dire les acteurs, comme fait le combat...
Visualização completa - Sobre este livro




  1. Minha biblioteca
  2. Ajuda
  3. Pesquisa de livros avançada
  4. Download do PDF