Compte-rendu des séances de la Commission royale d'histoire, ou, Recueil de ses bulletins, Volumes 9-10

Capa
La Commission, 1845
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 104 - Decernimus ergo, / ut nulli omnino hominum liceat eandem ecclesiam temere perturbare aut eius possessiones auferre vel ablatas retinere, minuere vel temerariis vexationibus fatigare, sed omnia integra conserventur, eorum, pro quorum / sustentatione et gubernatione concessa sunt, usibus omnimodis profutura, salva nimirum canonica Alberstatensis episcopi reverentia.
Página 129 - Histoire de l'empire d'Autriche , depuis les temps les plus reculés jusqu'au règne de Ferdinand I , empereur d'Autriche, en six époques, par le chevalier CHARLES DE COECKELBEHGBE DE DDTZEELE.
Página 320 - Lorsqu'il parle pour la première fois d'une concession, il rapporte immédiatement tous les 1 II existait encore il ya peu d'années un aubergiste de ce nom au village de Carvin-Espinoy , près d'Arras. TOM. ix. 21 faits subséquents qui y sont relatifs. Quant aux événements de l'histoire civile ou politique, c'est ordinairement d'après des témoignages déjà connus qu'il en fait mention. PIERRE STOCKMANS. L'événement le plus considérable du dix-septième siècle est certainement la succession...
Página 9 - ... ont arrêté tous les courriers que nous avons envoyés en Espagne, et ont voulu voir leurs dépêches , et qu'ils en ont usé de même envers les courriers envoyés d'Espagne aux Pays-Bas : ce qui n'a pas été, il faut en convenir, un bon commencement d'amitié. Le prince écrivit au roi, afin de pouvoir établir des postes dans son royaume sur la route d'Espagne; et non-seulement le roi dissimula et ne répondit pas, mais il en agit comme il est dit ci-dessus. Le seigneur cardinal doit également...
Página 154 - ... de la notice prétend tirer la preuve que Thomas a Kempis est l'auteur de /"IMITATION. Nous nous bornons à signaler à nos lecteurs cet incident nouveau dans la longue controverse à laquelle a donné lieu ce livre célèbre. Nous devons noter encore une notice d'un vif intérêt, par M. Gachard, sur la librairie de la reine Marie de Hongrie, sœur de Charles V , régente des Pays-Bas en 1536. Cette bibliothèque se composait en grande partie de livres appartenant aux lettres françaises du...
Página 4 - L'évêque est d'avis, et il l'a dit ici, que SA devrait communiquer avec plus de personnes, et même commencer à converser dès à présent avec les Espagnols. SA ne sait dire un seul mot en espagnol, quoiqu'elle le comprenne un peu. C'est là un très-grand mal : on en a fait l'observation , et l'on a donné les avis qui ont paru convenables; mais jusqu'à présent on ne fait pas ce qu'il faudrait. SA est dominée au point qu'elle ne sait faire ni dire autre chose que ce qu'on lui suggère, ou...
Página 275 - Messieurs les Questeurs de la Chambre des Représentants sur les documents concernant les anciennes assemblées nationales de la Belgique qui existent dans les dépôts littéraires de La Haye, Bruxelles, 1843.
Página 343 - Histoire des expéditions maritimes des Normands et de leur établissement en France au dixième siècle , par GB Depping; ouvrage couronné en 1822 par l'Académie des inscriptions et belles-lettres.
Página 120 - Yssi le preslre dont parlon , Gaces traite de la chasse comme l'auteur du Roman de la Rosé traite de l'amour : son ouvrage est une discussion moitié théologique, moitié profane entre des personnages allégoriques abstraits, tels qu'Honneur, Vaillance, Dépit, Luxure, Gloutonnerie. Déduit de chiens et Déduit d'oiseaux plaident leur cause par avocats, en justice réglée : il s'agit de savoir s'il vaut mieux chasser au poil ou à la plume; ce qui donne au poète l'occasion de passer en revue...
Página 263 - Malines furent trouvés avoir fait la plus belle alumerie après, pour laquele chose jl gaignièrent et leur fut présentée la dessusditte quenne de ii mars. Ceulx de laditte ville de Lile se acquittèrent bien touchant les jus de personnages qui se feissent des vespres, et aussi firent ceulx de la ville de Ypre, les ungs en langue franchoise, et les aultres en flamenghe; et pour ce gaignièrent pour le mieulx avoir fait cascun en sa langue, les dessusdits ij gobelets couvers, cascun de ii mars...

Informações bibliográficas