Amusemens philologiques; ou mélange agréable de diverses pièces, concernant l'histoire des personnes célèbres, les evenemens mémorables, les usages et les monumens des anciens, la morale, la mythologie, et l'histoire naturelle, Volume 2

Capa
 

O que estão dizendo - Escrever uma resenha

Não encontramos nenhuma resenha nos lugares comuns.

Outras edições - Visualizar todos

Termos e frases comuns

Passagens mais conhecidas

Página 284 - D'arbitres de la paix, de foudres de la guerre ; Comme ils n'ont plus de sceptre, ils n'ont plus de flatteurs ; Et tombent avec eux d'une chute commune Tous ceux que leur fortune Faisait leurs serviteurs.
Página 214 - La Mort a des rigueurs à nulle autre pareilles: On a beau la prier; La cruelle qu'elle est se bouche les oreilles, Et nous laisse crier. Le pauvre en sa cabane, où le chaume le couvre, Est sujet à ses lois; Et la garde qui veille aux barrières du Louvre N'en défend point nos rois.
Página 66 - Les vents me sont moins qu'à vous redoutables ; Je plie et ne romps pas. Vous avez jusqu'ici Contre leurs coups épouvantables Résisté sans courber le dos ; Mais attendons la fin.
Página 383 - Et c'est d'eux que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux; Et, par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées i.
Página 221 - Départ ce don efficace Puisé dans ses saints trésors; Et qui, rallumant sa flamme, Trouve la santé de l'âme Dans les souffrances du corps ! C'est pour sauver la mémoire De vos immortels secours, C'est pour vous, pour votre gloire Que vous prolongez nos jours.
Página 84 - J'en puis jouir demain, et quelques jours encore; Je puis enfin compter l'aurore Plus d'une fois sur vos tombeaux. Le vieillard eut raison : l'un des trois jouvenceaux Se noya dès le port, allant à l'Amérique; L'autre, afin de monter aux grandes dignités, Dans les emplois de Mars servant la république , Par un coup imprévu vit ses jours emportés ; Le troisième tomba d'un arbre Que lui-même il voulut enter ; Et, pleures du vieillard, il grava sur leur marbre Ce que je viens de raconter.
Página 110 - LE RAT DE VILLE ET LE RAT DES CHAMPS Autrefois le Rat de ville Invita le Rat des champs, D'une façon fort civile, A des reliefs d'Ortolans. Sur un Tapis de Turquie Le couvert se trouva mis.
Página 343 - ... ce foin: l'Etat s'en chargeoit. Ils étoient él'evés en commun d'une manière uniforme. Tout y étoit réglé: le lieu & la durée des exercices , le tems des repas , la qualité du boire & du manger , le nombre des maîtres , les différentes fortes de châtimens. Toute leur nourriture...
Página 194 - Si le roi ne le méritait pas, la France entière le méritait. La dignité même de la couronne, dont vous êtes un des héritiers, le méritait.
Página 325 - Dans les replis de son cœur ? Prête-moi tes feux propices : Viens m'aider à fuir les vices Qui s'attachent à mes pas : Viens consumer par ta flamme Ceux que je vois dans mon âme , Et ceux que je n'y vois pas.

Informações bibliográficas